Morgane

tumblr_pbuk3vgned1rbnb6g_1280.jpg

Comme je n’avais rien à faire aujourd’hui, j’ai écrit un post sur Instagram ce matin, qui demandait si une fille était partante pour un petit portrait et Morgane m’a répondu. On a donc décidé de se donner rendez-vous et de passer un moment ensemble.

On s’est donné rendez-vous à Mairie de Montreuil, pas loin de là où elle habite. Elle arrive, un café à la main et très lookée. Au moment où je l’ai rencontrée, Morgane était encore dans la période de révisions pour le bac. Elle m'explique que notre petite promenade lui sert de pause dans ses révisions. “Je suis en filière économique et sociale et l'année prochaine je pense faire une licence information communication soit à la Sorbonne soit Assas. Cela dépendra de mon avancée dans la liste d'attente sur Parcours Sup.”

Elle m’explique qu’elle aurait bien aimé faire une école de mode, et que son rêve serait de travailler dans ce domaine. “Ma passion pour la mode est venue assez tard mais très naturellement. Vers l’âge de 15, 16 ans, j'ai commencé à faire beaucoup plus de shopping, beaucoup plus aimé m'habiller différemment, proposer des pièces différentes… Ça m’est vraiment tombé dessus pour le coup et je n'aurais jamais pensé vouloir travailler dans une industrie créative avant : à la base, je voulais plutôt faire du droit.” Ses inspirations niveau mode sont multiples : elle cite Donatella Versace et Yves Saint Laurent. “Ce qui m’intéresse vraiment dans les personnes, ce sont leur parcours. Jeremy Scott par exemple, (directeur artistique de Moschino) a eu un parcours très compliqué parce que ce qu’il crée est très décalé et n’était pas toujours bien reçu. Une autre personne qui m’inspire beaucoup est Simon de Jacquemus : je n’aime pas forcément ses vêtements parce que ce n’est pas mon style, je trouve ses vêtements très simples mais j’adore regarder ses interviews. Je suis vachement inspirée par les grandes maisons, j'aime beaucoup l'atmosphère qui s'en dégage et la quantité de travail pour en créer une est énorme.”

La mode, c'est aussi quelque chose qui lui a permis de s'assumer et de s’aimer. “Il y a toujours un moment où tu te cherches et la mode a participé à ce cheminement. Ca m’a permis d’expliciter des traits de mon caractère, c’est mon moyen d’expression. J’aime bien souvent changer de tenue et j’ai beaucoup de vêtements. En ce qui concerne mon style, j’estime que je n’en ai pas. Je ne réfléchis pas en terme de style, chaque jour je me lève et une Morgane différente veut s’exprimer.”

tumblr_pbuk3wSqHL1rbnb6g_1280.jpg

Alors qu’on marchait en direction de Robespierre, on parle de Mouloud Achour et des interviews Clique by sur Clique. On se tape un délire et je lui demande d’imaginer ce qu’elle répondrait si elle était sur le canapé de Clique et qu’elle devait répondre aux différents thèmes. On commence par la musique : “Niveau musique, je dirais SZA, Princess Nokia ou encore Jorja Smith; j'ai adoré son dernier album surtout le son The One. Ce que j'aime dans ce genre de fille, surtout chez SZA ou Mahalia par exemple, c'est ce côté meuf différente avec un délire très personnel. Les chansons de SZA sont très personnelles, je les écoute presque en pleurant, non pas parce que ça me rappelle des faits que j'ai vécu mais parce que je trouve qu'on rentre vraiment dans son intimité. Je trouve ça incroyable de partager autant de sa personnalité à travers sa musique et pour moi c'est ça qui fait un artiste. J'écoue aussi beaucoup de Jazz, ça me détend. En ce moment, je pense à Nina Simone parce que j'ai vu il n'y a pas longtemps documentaire Netflix sur sa vie, « What happened miss Simone ? » qui est vraiment bien fait et qui m’a beaucoup touché.”

Film ou séries ? “Plus film que série. La meilleure série du monde c’est Games of Thrones ! En film que j’adore, je peux te citer La Haine. Il y a un film que j'ai vu récemment qui vient tout juste de sortir en salle qui s'appelle Joueurs avec Tahar Rahim. C'est vraiment super intéressant, j'ai pleuré comme jamais j'ai pu pleurer et l'acteur principal est incroyable. Je classe ce film dans les très bons films que j'ai pu voir récemment.” Mais encore plus que les films et les séries, sa grosse passion c’est les animés. “J'ai été élevé à Dragon Ball Z, ça relève limite du sacré pour mon frère et moi ! Je me souviens que quand je jouais à la PlayStation, j’étais toujours obligée d’avoir Trunks dans mon équipe, c’est mon personnage préféré avec Piccolo. Ce manga c’est toute mon enfance donc ça m'a beaucoup plus marqué, avec Nana. Ce qui est très drôle c'est que Nana c’est un manga que j’ai vraiment vécu, encore maintenant je regarde des scènes et je peux pleurer. Contrairement aux gros titres très connus, c'est un anime qui est beaucoup plus réel et où on peut plus s’identifier que dans une série ou film, la relation de Nana à Nana est limite spirituelle, c’est assez complexe. Enfin, je parlerais de Samouraï Champloo pour son univers très fort : j’aime beaucoup le mélange entre des éléments de l’époque des samouraïs et le côté très urbain, voir hip-hop.”

tumblr_pbuk3yjyH21rbnb6g_1280.jpg

Plus on se parle et plus je trouve qu’on se ressemble sur énormément de points. J’avais son âge il y a 2 ans et je retrouve en elle des sentiments et des choses que j’avais oublié. Cette envie de créer, de vivre, de parler… Peut être que c’est quelque chose de générationnel. Peut être qu’on a tous pour la plupart cette soif de créer et de s’exprimer. “Je suis super contente de faire partie d’une génération qui bouge énormément. Je trouve qu’autour de moi, beaucoup d’artistes en herbes se bougent et créent des choses. On commence à prendre des risques, on n’est plus dans cette volonté de juste être prudent vis-à-vis de notre avenir, on veut vraiment d'essayer de poursuivre nos rêves. Beaucoup de personnes dans mon entourage et en dehors sont dans cette visée, mais je vais souvent beaucoup plus être inspirée par des personnes que je vois dans la vraie vie que sur les réseaux sociaux ou dans les médias.”

“On est une génération qui a la rage et qui veut aller au bout de ses rêves mais ce n’est pas comme ça que les médias nous présentent. Au contraire, les jeunes sont souvent vus de manière assez négative. C'est vrai qu’on a plein de questionnements, plein de conflits internes mais la notion de jeunes qui construisent des choses, je ne la vois pas. Je trouve que je vais plus le ressentir dans le réel que dans les médias.”

Une vraie meuf pour moi c'est une meuf qui s'assume, qui s'affirme, qui a des principes et qui tient, qui n'a pas peur de poursuivre ses rêves et qui n'a pas peur. Ou en tout cas qui utilise la peur comme moteur est pas comme quelque chose qui pourrait la stopper.

Morgane est sur Instagram