Alix

Alix (1).jpg

Strasbourg Saint-Denis, 12h.

J’attends Alix devant son lycée. Je la vois sur le trottoir d’en face, avec une amie. On se promène un peu dans le quartier pour prendre 2,3 photos et on décide d’aller au grec.

Alix est en première dans un petit lycée privé dans le 10ème arrondissement. “C’est vraiment petit et tout le monde se connaît. Ca a ses avantages comme ses inconvénients. Ce que j’aime bien, c’est le quartier, je le trouve super convivial et il y a plein de trucs à manger pas loin !” Elle est en première et passera cette année les premières épreuves du bac. Je lui demande ce qu’elle a prévu de faire cet été: “Je vais sûrement faire un voyage humanitaire avec ma meilleure amie. Je pars ensuite à Biarritz pour les fêtes de Bayonne et en août, je pars avec mes parents, mais je ne sais pas encore où.”

La grande passion d’Alix, c’est le skate. Son Instagram regorge de vidéos d’elle au skatepark et de photos avec ses amies. “Je fais du skate depuis 3 ans maintenant. Ce que j’adore dans le skate c’est le fait de rencontrer plein de gens, de toujours vouloir repousser mes limites. C’est vraiment une discipline qui t’apprend à être persévérant et déterminé. La plupart de mes potes qui skatent sont des mecs, on rigole vraiment beaucoup et il y a une super ambiance entre nous.”

Alix fait maintenant des compétitions depuis un an et demi. “Lors de ma première compét’, je suis arrivée première et ça m’avait vraiment motivé ! J’adore la pression qu’on a pendant les compétitions, à chaque fois, c’est une expérience différente et ça te permet vraiment de progresser. C’est quelque chose qui m’aide vraiment même dans la vie de tous les jours, ça t’aide à te canaliser et à réfléchir plus vite. Mais même si je fais pas mal de compétitions, je préfère quand même skater avec mes potes, je me sens plus “libre”. Je trouve que cette notion de “liberté” est très importante parce que quand tu pratiques une activité à côté des cours, il faut qu’elle te permette de te vider la tête et de décompresser.”

Alix (5).jpg

Est ce que tu as des skateurs préférés ? “Je n’ai pas vraiment de skateurs préférés. J’aimais beaucoup Dylan Rieder, il est mort en octobre l’année dernière. Je trouve qu’il skatait vraiment très bien et j’adore l'image qu’il renvoyait, il avait un style vraiment à lui. Il y en a plein d’autres mais je ne me souviens plus trop des noms, à part Curren Caples, qui a un vrai style super détendu et énormément d’amplitude. Finalement je crois que j’aime vraiment surtout les skateurs qui sont considérables comme ceux qui sont très beaux (rires).”

Enfin, je lui demande quelle est sa vision d’une vraie meuf. “Pour moi, une vraie meuf, c’est une fille qui assume ce qu’elle fait et qui va jusqu’au bout des choses sans faire de jugements des autres. Toutes les filles sont des vraies meufs, parce que toutes les filles vivent des choses différentes. Je ne pense pas qu’on puisse distinguer vraies meufs et “fausses meufs”, parce que le deuxième n’existe pas pour moi, tu suis ? Finalement, une vraie meuf c’est toi, c’est moi et c’est toutes les autres, chacune à sa façon à elle de vivre sa vie de “meuf”.”

Instagram